fbpx

Comme dans la plupart des régions en Tunisie, la ville de Sousse regorge de marchands qui vendent la bière de manière illégale et clandestine.

Un marché noir de la bière malgré une vente légale par l’État ?

En Tunisie, il est totalement légal d’acheter des boissons alcoolisées à partir de certains magasins. Pourtant, il existe un marché noir de la bière.

Il existe en effet un marchand clandestin dans pratiquement chaque quartier, on peut ainsi se procurer des bières bien fraîches à n’importe quel moment de la journée ou de la soirée et quelques fois même acheter des glaçons ou sa Kémia juste à côté du vendeur.

Ce type de vendeur commercialise généralement qu’un seul produit (la bière tunisienne) vendue à environ 2500DT/boite 25cl (en 2020). Vous ne trouverez donc, ni de marques étrangères, ni de bouteilles de vin, ni de liqueurs.

Il est également possible de se faire livrer par téléphone dans certains quartiers !

Les causes de l’apparition du marché parallèle de la bière

  • Les magasins qui vendent les boissons alcoolisées ne sont pas autorisés à commercialiser leurs produits durant le vendredi pour des raisons religieuses.
  • La plupart des magasins autorisés à vendre des boissons alcoolisées ferment leurs portes à environ 20h.

D’après vous qu’elle est la solution pour éradiquer ce marché parallèle qui génère de grandes pertes à l’État ?

À Lire aussi : En Tunisie, le prix du cannabis est plus élevé qu’en Europe